jeudi 19 juin 2014

A 20 ans !

Hier, j'ai fêté mes 20 ans ! Et impossible de ne pas penser à la chanson A 20 ans de Lorie que j'écoutais en boucle quand j'avais 10 ans ! Je cherche encore à comprendre comment mes parents ont pu supporter ça... Du coup, je l'ai ré-écouté et... mama, quel tissu de conn*ries !
Du coup, j'ai eu envie de faire un petit "commentaire" de cette chanson et de le partager avec vous.
Let's go !


À 20 ans, on se sent
Encore une âme un peu fragile
Mais pas si docile [normal, on est pas des animaux]
On apprend, poliment
A contrôler ses impatiences
Et sa belle insolence [ça, ça dépend des personnes...]

Mais je sais que l'amour me guidera [lol] [oui, le commentaire précédent est peu argumenté, mais je n'avais rien d'autre à dire]
Mais je sais
Que la vie continuera ses bienfaits [ou pas]
Que mon étoile là-haut
Ne me lâchera pas de sitôt

[Refrain] :
À 20 ans
On est invincible [nan, pas vraiment]
À 20 ans
Rien n'est impossible
On traverse les jours, en chantant [coucou, c'est la vie réelle ici, on est pas dans une comédie musicale]
Et l'amour c'est le plus important [et les études ? Les amis ? La famille ? Inspirer, expirer ? Nan ? Tant pis...]
À 20 ans

Gentiment
On oublie les bonnes manières [à la toute première strophe, on était censé devenir poli et ne plus être insolent, et maintenant, faut oublier les bonnes manières ? Les premiers symptômes d’Alzheimer ?]
Et toutes les galères
On comprend, fatalement,
Que cendrillon jette la pierre
à la vilaine sorcière [WTF ?!]
Mais je sais
Que l'amour me guidera [non. Tais-toi là. Vraiment]
Mais je sais
Que la vie continuera ses bienfaits
Que mon étoile là-haut
Ne me lâchera pas de sitôt

Et bla, bla, bla !
Bilan : empêcher ce genre d'artiste d'émerger et/ou empêcher vos enfants d'écouter ça. S'il-vous-plaît. C'est important.

Et finissons cet article sur une note un peu geek :


Et toi, t'écoutais quoi quand t'avais 10 ans ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire